Vignettes antipollution Crit’Air et zones à circulation différenciée: comment ça marche ?

Instaurées en juin 2016, les vignettes Crit’Air permettent de classer les véhicules selon la quantité d’émissions polluantes qu’ils produisent.

L’acquisition de la vignette n’est pas obligatoire, mais elle sera nécessaire pour avoir la permission de circuler dans certaines zones urbaines (zones à circulation restreinte) où lors des pics de pollution (circulation différenciée).

Tous les types de véhicules à moteur sont concernés, avec 6 « certificats qualité de l’air » différents : un certificat « véhicules électriques et hydrogènes » et 5 autres vignettes numérotées de 1 à 5.

Les critères de classement sont présentés dans les tableaux officiels ci-dessous.

Quels « Crit’Air » pour les poids lourds ?

Les poids lourds 100 % électriques et hydrogène sont les plus propres et peuvent donc obtenir une vignette privilégiée, de couleur verte.

Viennent ensuite les poids lourds fonctionnant au gaz et les hybrides rechargeables, qui peuvent prétendre à la vignette Crit’Air 1, ainsi que les poids lourds essence les moins polluants (norme euro 6).

Les autres vignettes (entre Crit’Air 2 et Crit’Air 5) sont attribuées aux poids lourds essence et diesel en fonction de leur carburant et de leur norme euro (ou date de 1ère immatriculation).

Les poids lourds euro 1 et 2, ou immatriculés pour la 1ère fois avant le 1er octobre 2001, ne pourront pas bénéficier de la vignette.

Quels « Crit’Air » pour les véhicules utilitaires ?

Comme pour les poids lourds, les utilitaires sont classés selon leur type de motorisation et leur norme euro (ou date de 1ère immatriculation).

Les utilitaires 100 % électriques et hydrogènes peuvent prétendre à une vignette verte spéciale.

Les utilitaires gaz et hybrides rechargeables reçoivent la vignette Crit’Air 1, attestant de leur faible impact sur l’environnement, ainsi que les utilitaires euro 5 et 6 fonctionnant à l’essence.

Les vignettes suivantes (Crit’Air 2 jusqu’à Crit’Air 5) sont délivrées aux utilitaires essence ou diesel respectant au minimum la norme euro 2, ou immatriculés pour la 1ère fois avant le 1er janvier 2001.

Les dossiers