Divers Transport

Mécanicien VI, un métier exigeant et indispensable

22/11/2019 16:17:49
ECI - Mise à jour : le 22/11/2019 16:17:49 - Par
Divers Transport

Le mécanicien VI (Véhicule Industriel), également connu sous le nom de technicien d'entretien poids lourds, est employé principalement par les constructeurs et les concessionnaires. Quelques garages indépendants peuvent aussi recourir à un tel service pour leurs clients, et des besoins existent pour les entreprises de transport.

Mécanicien VI, un métier exigeant et indispensable

Ses tâches principales

On pourrait croire que le périmètre d'action d'un mécanicien VI se limite aux seules opérations d'entretien et de réparation sur les véhicules, mais cela ne reflète pas tout à fait la réalité du métier. Il doit ainsi prendre prioritairement en considération les exigences de ses clients. Chaque minute d'immobilisation d'un poids lourd coûte de l'argent à son propriétaire, le technicien d'entretien se doit donc d'établir rapidement et précisément un diagnostic à l'aide de plusieurs appareils électroniques avant de procéder à toute intervention.

Il lui faut également connaître les différentes réglementations qui concernent chaque type de poids lourd sur lequel il intervient. C'est notamment le cas des normes qui régissent la sécurité des personnes (conducteur comme passagers) ou encore la protection de l'environnement. Enfin, le mécanicien VI peut intervenir auprès des équipes techniques d'un client pour expliquer le fonctionnement d'un dispositif sur un véhicule ou pour effectuer des opérations de prévention et de sensibilisation aux éventuels dangers.

Le profil idéal d'un mécanicien VI

Il est tout d'abord nécessaire de posséder un solide bagage technique (dans des domaines aussi variés que la mécanique, l'électricité, les systèmes hydrauliques ou encore l'électronique) auquel il convient d'associer un goût certain pour le travail manuel. Le mécanicien VI doit également faire preuve d'un esprit d'analyse et de recherche. Savoir respecter les normes et les procédures sera aussi un atout.

Ce métier s'effectue rarement en solitaire, aussi il est recommandé d'aimer évoluer au sein d'une équipe. Savoir gérer les relations parfois tendues avec les clients sera également utile.

Le mécanicien VI peut être amené à travailler en milieu bruyant. Certaines interventions nécessitent par exemple d'intervenir au bord de la route, parfois avec une visibilité réduite (nuit, pluie, neige). Il devra donc être en bonne forme pysique, savoir garder son sang-froid et être capable de prendre rapidement conscience des dangers liés aux interventions pour ne pas se mettre en danger.

Comment devenir mécanicien VI ?

Le métier de mécanicien poids lourds est accessible à partir des niveaux CAP, BEP et BAC Pro spécialisés dans la maintenance des véhicules automobiles, ou à tout autre dominante en relation avec les véhicules industriels. Il existe aussi une autre voie d'accès possible avec le BTS après-vente automobile option VI. Le niveau du diplôme obtenu conditionnera ensuite les responsabilités et la difficulté des tâches qui lui seront confiées dans le monde professionnel.

Bien qu'il ne s'agisse nullement d'une obligation légale, la très grande majorité des entreprises exigent des candidats à ce poste qu'ils soient détenteurs d'un permis PL en cours de validité. Il est également intéressant de relever que les recruteurs s'intéressent de plus en plus aux profils disposant d'une spécialisation en électronique et autres technologies de pointe. Il est en effet essentiel de faire face à la complexification des véhicules et d'intégrer ces nouveaux savoirs pour satisfaire au mieux toutes les exigences.

Quelles perspectives d'évolution ?

Les mécaniciens ont la possibilité de se spécialiser dans un domaine d'intervention spécifique (motorisation diesel ou système hydraulique par exemple) pour devenir experts. Ils peuvent aussi évoluer vers le conseil et la relation client ou vers la gestion du service après-vente, ou endosser des fonctions de management des équipes de mécaniciens VI.

 

Les dossiers

Commentaires