Divers Transport

Le métier de commercial transport

ECI - le 24/01/2020 11:02 - Par
Divers Transport

Le ou la commercial(e) transport a pour mission principale de commercialiser des prestations de transport ou de logistique. Prospection, fidélisation de la clientèle... Le métier demande aussi une bonne connaissance des aspects techniques pour être en mesure de proposer les offres les plus adaptées aux besoins des différents interlocuteurs.

Le métier de commercial transport

Quelles sont les missions du commercial transport ?

Les actions de ce professionnel du transport et de la logistique doivent avant tout s'inscrire dans la stratégie de son entreprise. C'est donc dans la ligne directrice définie par sa société que le commercial transport développe sa clientèle dans le secteur géographique qui lui a été attribué. En fonction des clients, des besoins et des produits ou services pouvant être proposés, il adapte ses devis et son discours commercial. Son objectif : faire augmenter le chiffre d'affaires de son entreprise commerciale, de son industrie ou de sa société dotée d'une activité de transport.

En lien avec les équipes d'exploitation

Le commercial transport constitue un lien privilégié entre le client (dont il connait les besoins) et l'exploitation (qui se charge de gérer le transport). C'est donc lui qui explique concrètement ce que veut le client (comment, quand, à quelle fréquence,...). Il sera sans nul doute le premier averti si celui-ci est insatisfait, il faudra alors gérer la situation avec diplomatie. Son rôle dans l'exécution effective du transport n'est que purement administrative. Il doit toutefois donner tous les éléments nécessaires pour que les opérations se déroulent suivant les termes définis dans le devis et acceptés par son client.

Ses principales qualités

Comme tout bon commercial, le commercial transport doit avoir une importante capacité d'écoute. Il doit ainsi pouvoir répondre à des demandes diverses et s'adapter pour satisfaire ses clients (et améliorer son taux de fidélisation). A l'aise à l'oral, il sait argumenter et négocier pour défendre les intérêts de sa société, tout en répondant aux attentes de ses clients. Si le commercial transport a des horaires de travail assez flexibles, son emploi du temps est toutefois chargé. Organisé, il tient donc avec rigueur un planning qui lui permet de gérer son temps. Il s'appuie aussi sur différents outils informatiques et logiciels pour l'aider dans ses missions. Il convient de noter que dans certains cas, le commercial transport peut être amené à gérer des équipes de commerciaux. Ses qualités managériales lui seront alors bien utiles. Autonome et persévérant, il agit systématiquement en fonction des instructions et orientations souhaitées par sa hiérarchie.

Comment devenir commercial transport ?

Ce métier est accessible à partir de bac+2, par exemple en obtenant un titre professionnel d'opérateur de transports multimodaux et internationaux. De nombreuses formations sont aussi proposées à partir de bac+3 (licences professionnelles en exploitation transport, en exploitation logistique, en commerce achats, Bachelor responsable commercial transport logistique, etc.). D'autres voies équivalentes sont également envisageables.

Un métier très ouvert aux femmes

D'après l'Association pour le développement de la formation professionnelle Transport et Logistique (AFT), sur 8400 salariés travaillant dans l'achat/vente pour le transport, plus de 55% sont des femmes. Le métier de commercial transport ne déroge pas à cette tendance.

Quelles évolutions possibles ?

Après quelques années d'exercice et une expérience solide dans le domaine, le commercial transport peut évoluer vers des fonctions de commercial grands comptes. Le poste de directeur commercial constitue également une opportunité intéressante de poursuite de carrière. De manière générale, le commercial transport évoluera en se constituant un portefeuille de clients toujours plus conséquent, ce qui lui permettra de prouver ses compétences dans ses fonctions.

 

 

Les dossiers

Commentaires