Réglementation

Sécurité PL et VUL : de nouvelles obligations d'ici 2024

ECI - le 02/05/2019 17:03:53 - Par
Réglementation

Avec une très large majorité, le Parlement Européen a ratifié le texte relatif à la sécurité générale des véhicules à moteur. Celui-ci aura un impact important pour tous les constructeurs désirant vendre des véhicules sur le territoire européen.

Sécurité PL et VUL : de nouvelles obligations d'ici 2024

Les principales dispositions du texte

Ce texte prévoit la généralisation obligatoire de plusieurs systèmes à tous les véhicules. Ainsi, pour être commercialisés en Europe, les véhicules devront disposer d’un éthylomètre antidémarrage, d'un détecteur de perte d’attention du chauffeur (somnolence, distraction), d'un système adaptant automatiquement la vitesse et d'un freinage d'urgence. De plus, un enregistreur de données d’événements (à l'image de la boîte noire dans l'aviation) devra être également installé.

La conception des pare-brises va aussi être totalement repensée. En effet, le nombre d'angles morts devra être réduit au strict minimum. L'objectif de cette mesure est de protéger les usagers de la route les plus fragiles à l'image des piétons et des cyclistes. Enfin les procédures des tests d'avant commercialisation des pare-brises et des pneumatiques vont se durcir afin de garantir davantage de sécurité.

Le calendrier de mise en application

Avant une réelle mise en œuvre de ce texte, le processus de validation doit s'achever avec l'obtention de l'approbation du Conseil des Ministres de l’Union Européenne. Tout porte à croire qu'il ne s'agira finalement que d'une formalité puisqu'un accord provisoire du Conseil a été obtenu le 26 mars dernier.

Le texte effectue une distinction entre les modèles déjà en circulation et ceux en cours de développement. Ainsi, les premiers bénéficient d'un délai supplémentaire puisque la plupart des systèmes devront être intégrés au plus tard en mai 2024, soit deux années de plus que pour les nouveaux modèles.

 

 

Les dossiers

Commentaires