Divers Transport

Samedi 24 novembre : les gilets jaunes sur Paris

21/11/2018 15:10:46
ECI - Mise à jour : le 21/11/2018 15:10:46 - Par
Divers Transport

Selon toute vraisemblance, le trafic de la capitale sera immobilisé par les gilets jaunes ce samedi 24 novembre. Les sympathisants du mouvement ont en effet été appelés à bloquer Paris pour protester une nouvelle fois contre la hausse des prix des carburants et la baisse du pouvoir d’achat.

Samedi 24 novembre : les gilets jaunes sur Paris

Paris bloquée ce samedi

Le mouvement des gilets jaunes, toujours actif, pourrait prendre un nouveau tournant samedi 24 novembre. Frank Buhler, du parti Debout la France, a en effet lancé un appel massivement relayé sur les réseaux sociaux dans le but de lancer l’opération« Paris ville morte ». Dans cet appel, les professionnels du transport routier sont directement pris à partie : « camions, bus, taxis, VTC... », tous sont attendus pour cette nouvelle journée nationale de blocage, malgré l’avis contraire des principales organisations du TRM.

Quelles conséquences pour les professionnels du transport routier ?

Même si des transporteurs et des routiers se joignent au mouvement à titre personnel (c’est par exemple le cas à Nîmes) et que le FO-UNCP appelle ses adhérents à y participer, la majorité des syndicats ont tenu à rappeler dans plusieurs communiqués qu’ils ne soutiennent pas ces initiatives, jugées trop coûteuses et trop peu sécurisées.

La plupart des organisations du TRM partagent cependant les inquiétudes des gilets jaunes, auxquelles s’ajoutent les inquiétudes liées au financement des infrastructures et à la transition énergétique. Dans une lettre ouverte au Premier Ministre, l’OTRE demande des réponses claires au Gouvernement.

Les organismes du TRM s’inquiètent également des conséquences des blocages sur les conditions de travail des routiers et sur le chiffre d’affaire des transporteurs.

 

 

Les dossiers

Commentaires

L'actu en continu

Veuillez patienter...