Divers Transport | Réglementation

Covid-19 : le point sur les transports

24/03/2020 14:08:29
ECI - Mise à jour : le 24/03/2020 14:08 - Par
Divers Transport
Réglementation

Suivez les dernières actualités, mesures, déclarations et restrictions concernant les transports ! Elisabeth Borne et Jean-Baptiste Djebbari ont tenu une conférence de presse peu après l'annonce officielle du stade 3 de l'épidémie du coronavirus et le mot d'ordre "évitez les déplacements". Ils ont rappelé que le rôle des transporteurs était essentiel en cette période de confinement. Leur activité doit être maintenue.

Covid-19 : le point sur les transports

Infos du 27 Mars 2020

Renforcer les effectifs, trouver des lieux de repos et d'hébergement... Astuces pratiques pour les routiers et les transporteurs

En plus des cartes proposées par le site Bison Futé, d'autres services sont accessibles aux professionnels du TRM.

Ainsi, l’AFT (Association pour le développement de la formation professionnelle dans les transports et la logistique) a ouvert spécialement pour la crise du coronavirus la plateforme "Transport Solidaire" pour permettre aux entreprises du transport et de la logistique d'envoyer leurs employés volontaires prêter main forte là où l'on a besoin d'eux et leur qualification.

L'application Truckfly de Michelin, déjà en place et gratuite bien avant l'arrivée du covid-19, aide les chauffeurs routiers à situer les lieux utiles (restaurants routiers, zones de repos, parkings, entreprises de transport etc.) avec des informations comme les horaires d’ouverture, le prix des menus etc. surveillées et mises à jour.


Les mesures mises en place par le Gouvernement pour maintenir l'activité du TRM

Des mesures ont été prises pour augmenter le temps de conduite des routiers si besoin, pour faire face à l'urgence et à la diminution des effectifs.
Le Gouvernement a décrété une augmentation de la durée journalière maximum de conduite : 10 heures par jour, ou 11 heures par jour deux fois par semaine.
En une semaine, un chauffeur routier pourra conduire jusqu'à 60 heures, à condition de ne pas dépasser 102 heures sur 2 semaines et de continuer à respecter la fréquence des pauses et les temps de repos.

Infos du 25 Mars 2020

Deux cartes pour indiquer les aires de repos et centres techniques ouverts

Le site de Bison Futé a publié 2 cartes de France à destination des acteurs du TRM, mises à jour très régulièrement afin d'indiquer :Il est possible d'envoyer un e-mail à l'adresse servicestrm@developpement-durable.gouv.fr pour transmettre toute nouvelle information utile à la mise à jour de ces cartes.

Infos du 24 Mars 2020

Florence Berthelot assure : "il n'y aura pas de problème d'approvisionnement"

Florence Berthelot, déléguée générale de la FNTR, affirme dans une interview que les routiers et autres acteurs de la logistique sont toujours en première ligne afin que l'approvisionnement puisse se faire. Conscients de leur rôle crucial, ceux qui le peuvent poursuivent leur activité, mais de nombreuses petites entreprises de transport sont en péril à cause de la crise du coronavirus.

Infos du 23 Mars 2020

FO appelle les chauffeurs routiers à exercer leur droit de retrait

FO reconnait que des améliorations ont été constatées au niveau de l'accueil et du traitement des routiers en comparaison à la semaine dernière (douches sur les aires d'autoroutes, solutions de restautation etc.), cependant il estime que ces améliorations ne sont pas suffisantes pour assurer de correctes conditions de travail. Le syndicat a donc choisi d'appeler les routiers à exercer leur droit de retrait, à l'exception de ceux chargés du ravitaillement de structures essentielles.

Infos du 20 Mars 2020

Des douches pour les routiers !

Les routiers, les transporteurs et leurs représentants ont dénoncé le manque de considération pour la profession, et des conditions de travail inacceptables depuis le début de la crise du coronavirus : sur les aires d'autoroutes les douches et les toilettes sont fermées, chez les clients l'accueil laisse parfois à désirer avec un refus d'accès aux sanitaires... Selon Jean-Christophe Voiron, président de la FNTR Poitou-Charentes, certains chauffeurs routiers vont jusqu'à être traités "comme des pestiférés". 

Des mesures sont attendues de la part de Gouvernement. Un arrêté a été ajouté aux règles concernant la lutte contre la propagation du virus covid-19. Cet arrêté précise que l'accès aux lieux de chargement et de déchargement ainsi qu'à leurs sanitaires ne peut pas être refusé à un chauffeur routier, à condition que son véhicule soit "équipé d'une réserve d'eau et de savon ainsi que de serviettes à usage unique, ou de gel hydro-alcoolique."

Parallèlement, Jean-Jacques Bourdin a poussé un cri de colère dans son Direct, appelant à réouvrir d'urgence les toilettes et les douches sur les aires d'autoroutes et à faire preuve de civisme.

#OnRoulePourVous

La FNTR, l’Union TLF et  l'OTRE souhaient recenser les entreprises en France qui ouvrent et accueillent les conducteurs routiers. Les 3 organisations invitent par ailleurs les conducteurs et les transporteurs à témoigner et à se regrouper autour du hashtag #OnRoulePourVous sur les réseaux sociaux.

Infos du 18 Mars 2020

Appel au Gouvernement : des mesures pour faciliter le travail des transporteurs

La FNTR, l'OTRE et l'Union TLF ont lancé un appel commun au Gouvernement, rappelant qu'en cette période de confinement, assurer la continuité du transport de marchandises est plus important que jamais. Les organisations professionnelles demandent à ce que des mesures soient prises en ce sens, notamment :

  • Des mesures afin de protéger la santé des salariés du TRM (distribuer aux entreprises du gel hydroalcolique, des gants etc.)

  • Des mesures pour remplacer les salariés absents en raison du confinement (recrutement d'intérimaires etc.)

  • Des mesures pour garantir aux chauffeurs routiers de bonnes conditions de travail en dépit de la situation (solutions de restauration et d'hébergement).

Les organisations professionnelles appellent également le Gouvernement à adapter les restrictions de circulation actuelles, afin de maximiser l'efficacité du ravitaillement et de faciliter le travail des transporteurs. Pour en savoir plus, vous pouvez accéder au communiqué complet sur le site de la FNTR.

Bientôt un décret officiel

Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire et Jean-Baptiste Djebarri, secrétaire d’Etat chargé des Transports, ont réaffirmé que l'activité des transporteurs routiers doit continuer, ainsi que celle des chargeurs, l'activité des ports, des stations-service, des garages pour les poids lourds et toutes les autres activités associées à la chaines logistique. Le Gouvernement s'est  ainsi engagé à prendre "l’ensemble des décisions nécessaires pour permettre aux acteurs des différents maillons de la chaîne logistique d’accomplir leur mission" très prochainement.

Infos du 17 Mars 2020

Les poids lourds peuvent-ils circuler en France et en Europe ?

La Commission Européenne a décrété que : "Le transport sans entrave des marchandises est essentiel pour maintenir la disponibilité des marchandises, en particulier des biens essentiels tels que les vivres, y compris le bétail, les équipements et fournitures médicaux et de protection vitaux" (source : Union TLF) Les poids lourds du TRM ne devraient donc pas souffrir de restrictions de circulation particulières en dépit du confinement, et pourront continuer à effectuer leurs livraisons pour les structures encore en activité. Pour connaitre les commerces et services toujours ouverts au public, consultez la liste officielle établie par le Gouvernement.

Les frontières sont-elles contrôlées ?

Il n'est plus possible d'entrer dans l'espace Schengen sans passer par une étape de contrôle. Compte tenu des circonstances exceptionnelles, les frontières à l'intérieur de l'espace Schengen peuvent aussi être contrôlées, au bon vouloir de chaque Etat membre.

Infos du 16 Mars 2020

Les transports publics lundi 16 mars

Si les RER A et B, les bus et les trams sont pour la plupart maintenus à l'heure actuelle, seuls 7 trains sur 10 sont en circulation. Le trafic du métro est quant à lui assuré à 80%.

Trains : 1 TGV sur 2

À compter du mardi 17 mars, les transports en communs "longue distance" devraient être progressivement réduits. Au final, le trafic des TGV et Intercités devrait diminuer de moitié, et le trafic des TER d'un tiers.

Quelles consignes pour le TRM ?

La Ministre et le Secrétaire d'Etat en charge des Transports ont encouragé les acteurs du TRM à continuer à faire preuve de bon sens. Ils ont rappelé et confirmé que le ravitaillement des commerces, établissements de santé et autres structures essentielles était primordial, ainsi que celui des stations-service. Face à l'expansion du coronavirus, de nouvelles mesures pourraient toutefois être envisagées dans les prochains jours en fonction de l'évolution de la crise.

Les dossiers

Commentaires