Divers Transport

Sortir le TRM de la crise des gilets jaunes ?

ECI - le 05/02/2019 11:34:57 - Par
Divers Transport

Après une première réunion début janvier, Elisabeth Borne (ministre des Transports) et Agnès Pannier-Runacher (secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances) ont de nouveau reçu, le 30 janvier dernier, les fédérations représentatives des transporteurs routiers.

Sortir le TRM de la crise des gilets jaunes ?

Le transport routier sévèrement impacté par cette crise

Depuis le lancement du mouvement de contestation des Gilets Jaunes (17 novembre 2018), les entreprises du Transport Routier de Marchandises (TRM) doivent faire face à de nombreuses difficultés. En effet, cette crise impacte le secteur durement avec une diminution notable de son chiffre d'affaires, plusieurs demandes de chômage partiel et même des dégradations sur les véhicules. De plus, les blocages routiers ont engendré plusieurs retards de livraison.

Pour faire face à cette situation exceptionnelle, le Gouvernement a proposé la mise en application de plusieurs actions.

Le Gouvernement prend des mesures

Le manque actuel de trésorerie risque de conduire de nombreuses entreprises à de prochaines difficultés de paiement. Le gouvernement propose donc un étalement jusqu’au 31 mars 2019 des échéances fiscales et sociales. Les remboursements du CICE, TICPE et de la TVA pourront également être accélérés. De plus, des référents territoriaux auront la capacité d'orienter les entreprises les plus en difficulté vers des interlocuteurs de qualité. Ces dispositifs ont pour objectif de diminuer le nombre de défaillances d'entreprises.

Le Gouvernement a également demandé aux compagnies d'assurances de rembourser plus rapidement les sinistres et les conséquences des pertes d'exploitation. La Banque Public d'Investissement (Bpifrance) va aussi être mise à contribution. Elle devra maintenir les crédits en cours et même proposer des reports d'échéances.

Enfin, Elisabeth Borne a tenu à rappeler que les pénalités faisant suite à un retard de livraison sont illégaux et même sanctionnables par la Justice. Un guide évoquant ce sujet va prochainement être mis en ligne par la DGCCRF.

 

Les dossiers

Commentaires