Nouveautés Poids Lourds

Le Nikola Tre, camion à hydrogène 100% autonome conçu pour l'Europe

ECI - le 15/11/2018 09:07:18 - Par
Nouveautés Poids Lourds

Le constructeur nord-américain spécialisé dans la conception de camions hybrides, Nikola Motor, développe actuellement un modèle à hydrogène adapté au marché européen. Il se nomme Nikola Tre et bénéficie d'un mode de conduite autonome de haut niveau (autonomie intégrale).

Le Nikola Tre, camion à hydrogène 100% autonome conçu pour l'Europe

Les principales caractéristiques du Nikola Tre

Ce poids lourd fonctionne grâce à une pile à hydrogène d'une puissance de 120 kW à laquelle sont couplés des moteurs électriques dont la position peut varier pour offrir une puissance de 500 à 1000 chevaux. L'autonomie annoncée par le constructeur est comprise entre 500 et 1000 kilomètres. Cette technologie hybride (pile à combustible et électricité) respecte l'ensemble des normes environnementales en vigueur sur le territoire européen. L'aérodynamisme du poids lourd a également été étudié pour réduire la consommation de carburant.

En plus du mode de conduite autonome, le Nikola Tre intègre également plusieurs dispositifs technologiques dont la plupart sont pilotables via l'écran tactile de commandes de 21 pouces. Certains d'entre eux aident à la conduite et d'autres garantissent davantage de sécurité au conducteur. À titre d'exemples, citons le contrôle indépendant de chacune des roues (lors des virages ou des manœuvres) ou encore l'assistance au freinage

Une production en série en 2022 ou 2023 ?

Actuellement, le Nikola Tre n'en est qu'au stade du prototype. Il sera d'ailleurs présenté au public durant trois jours en avril 2019 lors du Nikola World, la manifestation organisée par la Nikola Motor Company à Phoenix (USA).

Les dirigeants ambitionnent une production à grande échelle du Nikola Tre au plus tard en 2023. Pour atteindre cet objectif, il leur faudra au préalable installer une unité de production en Europe capable de relever ce défi. Dans le même temps, le prototype subira une phase de tests poussés dont les premiers sont prévus dès 2020 en Norvège.

 

 

Les dossiers

Commentaires

L'actu en continu

Veuillez patienter...