Réglementation

Sécurité routière pour les poids lourds

28/07/2017 11:05:57
ECI - Mise à jour : le 28/07/2017 11:05:57 - Par
Réglementation

Tout comme les automobilistes, les chauffeurs de poids lourds doivent respecter un certain nombre de règles pour le bien être de tous sur la route.

Sécurité routière pour les poids lourds

1- Quelle est la distance de sécurité conseillée pour les poids lourds sur l’autoroute ?

Un poids-lourd lancé à 90 km/h sur autoroute, mettra entre 80 et 120 m pour s’arrêter. Une voiture va parcourir en moyenne 47 mètres pour s’arrêter à une vitesse de 90 km/h. C’est pourquoi il est primordial de prendre en compte les distances de sécurité. Cette distance doit tenir compte des conditions météorologiques, de la visibilité et de l’état de la chaussé.

 

2- Quels sont les précautions à prendre pour un poids lourd dans les tunnels ?

C’est suite au drame du tunnel du Mont-Blanc survenu en 1999, que les autorités ont pris la décision de modifier les lois sur le comportement que les chauffeurs poids lourds doivent adopter dans la circulation des tunnels. Depuis 2006, deux poids lourds qui se suivent sont dans l’obligation de respecter une distance de sécurité de 300 mètres en circulation et 200 mètres en cas d’arrêt.

 

3- Quels sont les temps de pause à respecter pour un conducteur de poids lourd ?

Après avoir conduit pour une durée de 4 heures 30, le conducteur doit faire une pause ininterrompue d’au moins 45 minutes pour être en accord avec la législation. Toutefois la loi permet de fractionner cette pause.

 

4- Quel est le taux d’alcool autorisé pour un chauffeur poids lourd ?

Depuis 1995, le taux d’alcool maximal toléré par les chauffeurs de poids lourds est fixé à 0,5 g par litre de sang ce qui équivaut à 0,25 mg d’alcool par litre d’air expiré. Pour les conducteurs de transport en commun, ce taux est limité à 0,2 g d’alcool par litre de sang soit 0,1 mg par litre d’air expiré. Chaque verre ingéré induit une augmentation de 0,2 à 0,25 g d’alcool par litre de sang. L’alcoolémie est optimale 30 minutes après la dernière gorgée d’alcool et en moyenne le taux d’alcool dans le sang diminue de 0,1 à 0,15 g par heure.

 

5- Quels sont les sanctions pour un conducteur poids lourd avec un taux d’alcoolémie trop élevée ?

Tout contrevenant conduisant en état d’ébriété avec un taux d’alcoolémie compris entre 0,5g (ou 0,2g pour un chauffeur de bus) et 0,8 g par litre de sang risque une amende de 135 euros et 6 points de retraits sur le permis. Au-delà de 0,8 g, les sanctions sont nettement plus sévères. En plus du retrait de 6 points sur le permis de conduire, le fautif risque jusqu’à 4 500 € d’amende, une suspension de permis d’une durée de 3 ans voire une annulation définitive du permis. Et dans certains cas des peines de prison peuvent être prononcées.

 

6- Quels sont les risques pour un chauffeur poids lourd roulant à trop grand vitesse ?

Les limitations de vitesse doivent être respectées au risque de sanctions pénales. En agglomération, une vitesse est limitée à 50 Km/h. Au-delà et jusqu’à 70 Km/h, une contredanse de 90 euros est appliquée ainsi qu’un retrait de 1 point sur le permis de conduire. Pour de grands excès de vitesse au-delà de 50 Km/h, la peine est lourde de conséquences. Une suspension du permis de conduire de 3 ans maximum peut-être prononcée sans aménagement pour exercer son activité professionnelle. Le retrait de point de permis est de 6 et l’amende peut monter à 1500 €. En cas de récidive, l’infraction est considérée comme un délit ce montant peut grimper jusqu’à 3750 € d’amende et une peine de 3 ans de prison peut être demandée.

 

7- Quels sont les risques d’accidents pour un poids lourd surchargé ?

Équilibrer son chargement est obligatoire pour circuler en toute sécurité. Une surcharge peut conduire à modifier les paramètres de freinage et de stabilité d’un véhicule donc il est impératif avant de prendre la route de vérifier la charge optimale acceptée par le véhicule. En cas de non-respect des normes de sécurité, les assurances peuvent refuser de prendre en charge les dommages en cas d’accident. De plus, une surcharge de plus de 20% est passible d’une infraction de 5ème classe avec un possibilité d’un retrait de permis et une amende comprise entre 1500 € et 3000€.

 

8- Quelles sont les sanctions en cas de disques falsifiés ?

Le chronotachygraphe appelé plus communément « disque » est un instrument de mesure qui a été rendu obligatoire en Août 2004 pour contrôler les poids-lourds. Cet appareil permet de vérifier la vitesse du véhicule ainsi que les temps de pause obligatoires. En cas de falsification, le contrevenant s’expose une amende de 1 an de prison et 30 000 € d'amende.

 

9- Quelles sont les réglementations concernant la durée hebdomadaire de conduite de poids lourds ?

La durée de conduite est réglementée par le décret n°83-40 du 26/01/1983. Ce dernier limite le temps de travail à 56 heures hebdomadaire pour les longues distances et à 52h pour les courtes distances.

 

10- Quelles sont les règles d’interdiction de circuler ?

Certaines périodes de l’année sont caractérisées par une interdiction de la circulation des poids lourds de plus de 7,5 tonnes de poids total. Ainsi sur l’ensemble du réseau routier français, les poids lourds ne peuvent circuler du samedi 22 heures au dimanche 22 heures toute l’année ainsi que la veille et les jours fériés.

 

Commentaires

D
, le 18/11/2017 18:09:28
assez sympa

L'actu en continu

Veuillez patienter...