Environnement

Comparatif des énergies alternatives au gazole

14/08/2015 10:02:20
ECI - Mise à jour : le 14/08/2015 10:02:20 - Par
Environnement

Les ressources en pétrole brut étant limitées et son coût d’extraction voué à être de plus en plus cher, les constructeurs PL développent depuis de nombreuses années des véhicules fonctionnant avec des carburants alternatifs ou à l’électricité.

Comparatif des énergies alternatives au gazole

L’objectif est à la fois économique et écologique : les 450.000 poids lourds circulant aujourd’hui en France consomment chaque année plus de 10 milliards de litres de gazole, rejetant de fortes émissions polluantes, dont l’atténuation n’est aujourd’hui possible que par l’ajout de systèmes de plus en plus coûteux. Représentant 30% de la consommation d’énergie finale en France, le transport routier est responsable d’un tiers des émissions de CO2.

Selon le dernier baromètre CPV Déméter réalisé en février 2015 auprès des responsables logistiques et développement durable des entreprises du groupe Déméter (industriels, distributeurs, prestataires et chercheurs), les acteurs du transport routier de marchandises ont conscience de cette nécessaire évolution. À la question « À cinq ans, quelle technologie alternative s’imposera concernant les motorisations de véhicules routiers ? », 76% des personnes interrogées répondent le gaz (GNV, GNL et biométhane), 10% les biocarburants de 2e génération, 7% les véhicules électriques et 7% l’hydrogène. Ce dossier propose de passer en revue ces quatre types d’énergies alternatives au gazole.

Sommaire :

Le gaz naturel (GNV, bioGNV et GNL)

Les véhicules électriques et hybrides

Les biocarburants (éthanol, biodiesel, bio-DME et gazole synthétique)

L’hydrogène (pile à combustible)

Annonces correspondantes

Les dossiers

Commentaires

L'actu en continu

Veuillez patienter...