Divers Transport

Accidents poids lourds - bilan 2013 : des chiffres en baisse

05/02/2014 14:32:36
ECI - Mise à jour : le 05/02/2014 14:32:36 - Par
Divers Transport

Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur, a dressé lundi 20 janvier 2014 un bilan des chiffres sur l’accidentalité routière. Premier constat, le nombre de tués sur les routes atteint un niveau historiquement bas. En effet, 3 250 personnes ont perdu la vie dans un accident en 2013, soit une baisse de 11% du nombre d’accidents en comparaison à 2012. On parle ici d’un nouveau record historique, depuis 1948, année de réalisation des premières statistiques.

Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur, a dressé lundi 20 janvier 2014 un bilan des chiffres sur l’accidentalité routière. Premier constat, le nombre de tués sur les routes atteint un niveau historiquement bas. En effet, 3 250 personnes ont perdu la vie dans un accident en 2013, soit une baisse de 11% du nombre d’accidents en comparaison à 2012. On parle ici d’un nouveau record historique, depuis 1948, année de réalisation des premières statistiques.

Accidentalité, un bilan en faveur des chauffeurs routiers

Le nombre d’accidents corporels impliquant un poids lourd a lui aussi été revu à la baisse. En effet, sur les onze premiers mois de 2012, on relevait 1092 accidents liés à un PL, contre 1046 en 2013, soit une baisse de 4.5%. Ces chiffres ont été confirmés par le colonel Gérard Escolano, chef du bureau de la sécurité routière, à la direction de la gendarmerie. Concernant la mortalité des conducteurs routiers, le bilan est tout aussi favorable, puisqu’elle s’est stabilisée à 2% en 2013. Le calcul de ce chiffre se base sur le nombre de chauffeurs poids lourds décédés, par rapport au nombre total de décès des usagers de la route.

Principales causes d’accident en 2013

Pour les facteurs d’accidentalité corporelle, les chiffres ont tendance à se stabiliser. Parmi les principales causes, on retiendra : la vitesse (25%), l’alcool (10%) et la conduite sous l’emprise de stupéfiants (3.6%). Il est toutefois nécessaire de nuancer ces chiffres, puisque la conduite sous l’emprise de drogues progresse fortement en termes d’infractions relevées. Le nombre d’infractions pour non-respect des règles de priorité est lui aussi en hausse selon la DGGN (Direction Générale de la Gendarmerie Nationale). L’alcool en revanche est en net recul, en comparaison aux autres types d’infractions. Plus globalement, on retiendra un bilan favorable pour cette année 2013, avec une baisse significative du nombre de personnes blessées et hospitalisées à la suite d’un accident.     

Annonces correspondantes

Les dossiers

Commentaires

L'actu en continu

Veuillez patienter...