/themes/plugins/font-awesome5/css/all.min.css
Menu principal
Informations utiles
Acheter
Vendre
Liens utiles
Besoin d'aide ?
Bonjour, identifiez-vous
  Déposer une annonce
Mes espaces
Identifiez-vous
Nouveau sur le site ?
Abonnez-vous à la Newsletter PL
Recevoir les alertes infos !
Abonnez-vous à la Newsletter PL
Environnement | Constructeurs Poids Lourds

Plant the Future : Iveco s'engage dans le reboisement

30/08/2022 13:48:33
Via-Mobilis - Mise à jour : le 30/08/2022 13:48 - Par
Environnement Constructeurs Poids Lourds Iveco

Croyant fermement au développement durable, Iveco ne se contente pas uniquement de concevoir des véhicules écologiquement respectueux. Le constructeur participe également à plusieurs initiatives d'envergure internationale, dont le projet "Plant the Future".

    Plant the Future : Iveco s'engage dans le reboisement

    "Plant the Future"

    Lancé en juillet 2021 par Iveco, ce projet a pour objectif d'étendre la surface occupée par les espaces verts sur la planète. Pour planter sa forêt, le groupe s'est associé à des organisations déjà impliquées dans le reboisement. La première phase concerne trois pays européens.

    En Italie, Iveco s'engage à planter 300 arbres, dont la majorité en dehors des frontières nationales (Tanzanie, Cameroun, Kenya, Népal, Colombie, etc.). En Allemagne, la marque affiche sa volonté de planter un nouvel arbre dès qu'elle aura vendu un S-WAY roulant au gaz ou un Stralis NP d'occasion, dans le cadre de l'opération "PLANT-MY-TREE", visant à compenser les émissions de carbone générées par les activités du transport. Véritable réussite, cette dernière a déjà permis la réintroduction de plus de 2100 arbres. En Pologne, un site vaste de 5 hectares va accueillir 5000 arbres de diverses espèces afin de préserver la biodiversité locale.

    Un premier bilan

    Après seulement douze mois d'existence, "Plant the Future" a déjà permis de replanter plus de 7000 arbres et d'économiser environ 45.000 tonnes de CO2, une quantité qui aurait mobilisé 3 millions de végétaux pour l'absorber sur la même période. Forts de ce succès, les responsables s'attaquent désormais à la deuxième phase du projet. Ils espèrent en effet convaincre d'autres pays européens de se joindre à l'initiative, à commencer par le Royaume-Uni, la Suède, le Danemark et les Pays-Bas.

     

    Commentaires

    Votre E-Mail n'apparaîtra pas sur le site.

    Vos données personnelles ne seront jamais communiquées à des tiers.

    Désinscription possible via le lien “Désinscription” de nos newsletters ou en envoyant un mail à : info@via-mobilis.com

    Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les règles de confidentialité et les conditions d’utilisation de Google s’appliquent.

    Cet article vous a plu ?

    Recevez, dans votre boite e-mail, les dernières infos sur le transport !