Divers Transport

Covid-19 et avenir du TRM : l'enquête de la FNTR

26/05/2020 14:39:09
ECI - Mise à jour : le 26/05/2020 14:39 - Par
Divers Transport

Afin de mesurer les impacts de la crise du Covid-19, la FNTR réalise régulièrement des enquêtes auprès des entreprises adhérentes. La dernière en date, publiée dix jours après la fin de la période de confinement, dresse un état des lieux inquiétant sur le plan économique.

Covid-19 et avenir du TRM : l'enquête de la FNTR

60% en chômage partiel ou total

Sur le terrain, la FNTR constate que 21 % du parc est encore à l'arrêt et que 60 % des entreprises bénéficient toujours des mesures de chômage partiel ou total. Ces deux indicateurs prouvent à eux seuls la lenteur de la relance de l'activité. Ils font suite aux deux derniers chiffres d'affaires du secteur logiquement décevants (-48 % pour mars par rapport à mars 2019 et -44 % pour avril).

La fédération estime également que le marché s'est modifié. Ainsi, les charges ont augmentés de 7,2 % suite aux achats de masques et de gels. Les mesures sanitaires durant les manipulations du chargement augmentent également les temps d'immobilisation des véhicules. Ajoutées à la forte hausse du nombre de kilomètres à vide (21 % en comparaison avec janvier 2020), ces nouvelles contraintes affectent fortement la compétitivité des entreprises.

Des licenciements à craindre

Selon l'étude de la FNTR, de nombreuses société seraient en danger. Elle révèle également l'inquiétude de la moitié des entrepreneurs du TRM jugeant l'avenir plus qu'incertain. Plus du tiers d'entre eux ont d'ores et déjà fait part de leur intention de licencier.

Afin de protéger les emplois, la FNTR invite le gouvernement à prolonger, pour quelques mois, les mesures de protection actuellement en vigueur. Elle lui rappelle aussi l'importance du secteur pour l'approvisionnement en marchandises du pays durant la crise. L'organisation souligne enfin que son appel à la création d'un plan de sauvegarde ne suscite toujours pas la moindre réaction des autorités malgré l'urgence de la situation.

 

 

Les dossiers

Commentaires