Divers Transport

Des mesures d'urgence pour venir en aide au TRM

ECI - le 14/04/2020 15:41 - Par
Divers Transport

Les fédérations professionnelles du TRM et de la logistique ont d'interpellé l'État au sujet des difficultés rencontrées par leurs adhérents, fortement impactés par la crise du coronavirus. L'OTRE, la FNTR et l'Union TLF ont soumis des propositions pour soutenir le secteur, tout en soulignant l'urgence de la situation.

Des mesures d'urgence pour venir en aide au TRM

Gérer la situation et préparer la sortie de crise

Depuis la mise en place de la période de confinement, les acteurs du TRM restent mobilisés afin d'alimenter les étals avec des produits de première nécessité. Pour autant, malgré ce pic d'activité, la trésorerie de ces entreprises est mise à mal. Plusieurs surcoûts viennent en effet ternir le résultat net.

Les chauffeurs ont augmenté leurs plages horaires conduisant ainsi au paiement d'heures supplémentaires ou de travail de nuit. De plus, les tournées ne sont plus nécessairement orientées vers la rentabilité maximale, occasionnant des voyages à vide ou peu chargés. Enfin, pour se conformer au respect des gestes barrières, il a également fallu équiper le personnel de protections et de gel hydroalcoolique.

Les demandes des fédérations

Les trois organisations professionnelles craignent donc que de nombreuses entreprises se retrouvent en redressement judiciaire. Aussi, elles sollicitent les pouvoirs publics en leur soumettant plusieurs propositions. Elles demandent à ce que le remboursement partiel de la TICPE soit anticipé. A ce titre, elles souhaitent également le report (à horizon 2022) de la baisse de deux centimes par litre de ce remboursement, initialement prévue dans le cadre du Projet de Loi de Finances 2020.

Les fédérations espèrent aussi une accélération du projet visant à faciliter, grâce à une carte spécifique, les achats de carburant tout en optimisant la trésorerie. Enfin, la situation économique actuelle oblige de nombreux clients du TRM à régler leurs factures en retard. Des dispositifs sont souhaités pour remédier à ce problème d'encaissement.

 

 

Les dossiers

Commentaires