Divers Transport

Hausse de la TICPE : 2 centimes de plus par litre ?

25/10/2019 09:30:49
ECI - Mise à jour : le 25/10/2019 09:30:49 - Par
Divers Transport

Les principales organisations professionnelles des transporteurs routiers (FNTR, OTRE, TLF) ont été reçues le 16 octobre dernier par le secrétaire d’État en charge des transports, Jean-Baptiste Djebbari. Cependant la hausse de la TICPE a été confirmée, et votée dès le lendemain à l'Assemblée.

Hausse de la TICPE : 2 centimes de plus par litre ?

Des difficultés de recrutement

Depuis plusieurs mois, les fédérations du secteur ne cessent de pointer du doigt leurs difficultés en matière de recrutement. Il s'agit d'un véritable frein pour l'activité. Dans un premier temps, le secrétaire d’État a annoncé le maintien de la taxe contribuant à financer la formation. Jean-Baptiste Djebbari a ensuite garanti que l'État serait aux côtés des partenaires sociaux pour traiter de la délicate question de la réforme du congé de fin d’activité des transporteurs. Enfin, l'âge minimal légal pour devenir chauffeur routier sera aligné sur celui déjà en vigueur dans les autres pays européens, dans l'espoir que cette évolution redonne de la compétitivité aux entreprises françaises du secteur.

Une nouvelle hausse de la TICPE ?

Les fédérations ont abordé avec Jean-Baptiste Djebbari la question de l’augmentation de la TICPE de 2 centimes par litre. Le secrétaire d’État a maintenu cette décision, qui devrait permettre au Ministère de réunir 140 millions d'euros annuels. Conformément à la loi d’orientation des mobilités (LOM), ces recettes seront entièrement affectées à l'entretien et à la sécurisation du réseau routier national (AFITF).

Pour la FNTR, l'Union TLF et l'OTRE, cette hausse va cependant accentuer les difficultés déjà rencontrées par les entreprises du TRM, et mener à une fragilisation de plus du secteur. Le Gouvernement promet que la prochaine hausse n'interviendra pas avant 2022, mais si le Sénat n'invalide pas la décision des actions de protestation pourraient être organisées par les transporteurs.

 

 

Les dossiers

Commentaires