Marché Poids Lourds

Les coûts du TRM en 2018 : bilan CNR

ECI - le 03/10/2018 16:49:01 - Par
Marché Poids Lourds

Le CNR a livré son bilan chiffré des coûts du transport routier de marchandises de 2018 (plus exactement de août 2017 à août 2018). Leur évolution s’inscrit dans la logique de la croissance économique globale, qui se poursuit à un rythme moins soutenu que l’année précédente mais reste malgré tout positive.

Les coûts du TRM en 2018 : bilan CNR

Quelle est la situation économique française en 2018 ?

Globalement, la France est dans une période de croissance économique : cette croissance, si elle se maintient, devrait s’élever à +1,8% pour l’ensemble de l’année 2018. Les perspectives sont donc bonnes.

Cependant l’accélération est moins forte qu’en 2017 où elle atteignait +2,3%. La différence se fait sentir :

  • Au niveau du chômage : bien que les chiffres du chômage soient en baisse, cette baisse est moins conséquente qu’en 2017.
  • Au niveau des ménages : on constate un léger frein des dépenses.
  • Au niveau du coût des énergies : les énergies importées voient leur coût augmenter.

L’indice de confiance des entreprises reste malgré tout élevé, ainsi que celui des ménages : même si la croissance de 2018 n’atteint pas celle de 2017, elle se poursuit.

Quels sont les coûts du TRM en France ?

Les coûts du TRM sont à l’image de la situation économique française : la croissance est indéniable, mais moins forte que celle de l’année passée. Cette différence est particulièrement marquée pour le TRM : la croissance s’élevait à +8,4% en 2017, et elle est estimée à +1,7% pour l’ensemble de l’année 2018.

Les entreprises restent dynamiques et optimistes, cependant :

  • Elles sont confrontées à des difficultés de recrutement.
  • Le marché poids lourds du neuf est à la baisse.

Plus de détails chiffrés (coûts de la maintenance, frais de déplacement, coûts de structure…) sont disponibles sur le site du CNR.

Quelles perspectives pour 2019 ?

Le Brexit est au centre des préoccupations pour 2019, et rend les prévisions plus incertaines qu’à l’accoutumée. En effet, prévoir les répercussions du Brexit sur l’économie générale semble prématuré, ainsi que ses répercussions sur le TRM.
La hausse du prix du pétrole devrait suivre son cours, ce qui n’empêche pas le FMI d’estimer que la croissance de 2019 devrait rester proche de celle de 2018, avec un PIB mondial qui pourrait atteindre +3,9%.

 

 

Les dossiers

Commentaires

L'actu en continu

Veuillez patienter...