Divers Transport

Les transports et la Coupe du Monde de football 2018 en chiffres

24/07/2018 14:46:27
ECI - Mise à jour : le 24/07/2018 14:46:27 - Par
Divers Transport

Pour ce Mondial 2018, la Russie doit faire face à un défi de taille : la gestion des transports, avec des flux considérables de voyageurs (en particulier des supporters) durant toute la période de l’événement, sur de grandes distances en raison de l’éloignement entre les différents stades. L’État Russe n’est pas le seul concerné par cette problématique de la distance : d’impressionnants moyens logistiques ont dû être déployés par toutes les équipes participant, notamment pour amener le matériel nécessaire sur le territoire. Nous vous proposons de découvrir ici notre top 5 des chiffres du Mondial et des transports.

Les transports et la Coupe du Monde de football 2018 en chiffres

Voir le résumé en images

4 725 kilomètres

C’est la distance minimum (c’est à dire à vol d’oiseau) qu’un supporter des Bleus doit parcourir sur le territoire Russe entre le début du Mondial et la finale pour ne manquer aucun match de l’équipe de France. Cela vous semble beaucoup ? Sachez que notre pays est plutôt chanceux : les supporters de la Croatie doivent parcourir 6 390 km.
L’éloignement entre le stade le plus à l’ouest (situé à Kaliningrad) et le stade le plus à l’est (à Ekaterinbourg) est de 2500 km. Cette distance est approximativement égale à celle entre Paris et Moscou. Le stade le plus au nord (Saint-Pétersbourg) et le stade le plus au sud (Sotchi) sont quant à eux éloignés de 2000 km. Les spectateurs, les joueurs, journalistes et autres professionnels doivent donc effectuer des déplacements d’envergure afin d’assister aux différents matchs.

19 tonnes de matériel

Il s’agit du matériel transporté en Russie pour l'Équipe de France. Ce matériel a été acheminé par 4 camions, partis dès le 29 mai. Ces camions contenaient essentiellement des équipements d'entraînement et de fitness, et des appareils médicaux à destination de l’hôtel des Bleus près d’Istra. Ils contenaient également un certain nombre de maillots.

2,5 millions de billets

2,5 millions de billets ont été vendus pour le Mondial. Autrement dit, environ 2,5 millions de personnes se seront rendues dans les stades entre le 14 juin et le 15 juillet 2018. Les accueillir et leur permettre de circuler d’un stade à l’autre, ou depuis les stades jusqu’à leurs lieux d’hébergement, représente un véritable défi. La Russie a notamment dû améliorer ses infrastructures routières, mais aussi construire de nouveaux aéroports et de nouvelles stations de métro.

700 nouveaux trains

Afin de répondre aux besoins des voyageurs venus assister à la coupe du monde de football 2018, 700 trains de plus circulent en Russie pendant la durée de l’événement. Les trains à destination des villes du Mondial où se situent les stades sont gratuits, mais malgré leur grand nombre ils restent insuffisants pour transporter l’intégralité des supporters. Mieux valait avoir réservé sa place !

15 millions d’euros

Ce nombre correspond au coût du plan de gratuité des transports mis en œuvre à Moscou, ville de la finale. En effet, du 14 juin au 15 juillet 2018, les transports publics des villes du Mondial sont gratuits pendant les jours de matchs, sous réserve de présenter son “Fan-ID” (délivré aux supporters).

En matière de chiffres, la superficie de la Russie fait que ce Mondial 2018 bat tous les records. D’autant plus que les moyens mobilisés ont tendance à augmenter d’un Mondial à l’autre.

 

Les dossiers

Commentaires

L'actu en continu

Veuillez patienter...