Divers Transport

L'informatique embarquée dans les transports

27/03/2018 10:48:56
ECI - Mise à jour : le 27/03/2018 10:48:56 - Par
Divers Transport

Depuis plusieurs années, l’informatique embarquée prend de l’ampleur dans les transports. Elle fait désormais partie des usages courants, avec des ordinateurs de bord de plus en plus performants, de nombreux logiciels de suivi déclinés en version mobile, et des capteurs de toutes sortes intégrés aux véhicules.

L'informatique embarquée dans les transports

Sommaire :

Qu'est-ce qu'un système d'informatique embarquée ?

Le principe de fonctionnement général

La réponse à cette question est relativement simple. Un système d’informatique embarquée est un système informatique intégré dans un équipement. Il contrôle, recueille ou fournit des informations relatives à cet équipement. Dans le cas des transports, il s’agira la plupart du temps de recueillir ou de fournir en temps réel des informations sur un ou plusieurs véhicules.

Pour remplir sa mission, un système d’informatique embarquée dans les transports doit donc être installé directement sur le poids lourd : scanners, capteurs… le tout relié à un terminal (ordinateur de bord, smartphone…) qui affichera les informations recueillies, à l’intention du conducteur, de l’entreprise de transport etc.

L'objectif est de permettre le suivi et le partage d'un large flux d'informations et de données. Ces échanges peuvent se faire entre les véhicules et le siège de l'entreprise, mais également de chauffeur à chauffeur ou encore vers des prestataires extérieurs comme les services météo ou d'info trafic afin d'enrichir les informations. Cela permet ainsi de fluidifier et d'accélérer les échanges d'informations entre les exploitants, le personnel en charge de la conduite et les sources extérieures. Ce système simplifie la gestion au quotidien et améliore la réactivité des équipes en cas d'éléments imprévus. L'informatique embarquée contribue donc directement à solidifier voire améliorer le chiffre d'affaires de l'entreprise en gagnant du temps, en contrôlant et en optimisant les performances, ou encore en sécurisant sa flotte.

Les principales fonctionnalités des systèmes d’informatique embarquée dans les transports

Les informations transitant grâce à l’informatique embarquée sont diverses. Elles concernent principalement le conducteur, les itinéraires et le trafic, les véhicules et enfin la marchandise.

Elles peuvent ainsi être classées dans quatre grandes catégories :

La gestion du conducteur

Les temps de conduite des chauffeurs doivent être conformes à législation sous peine de fortes amendes et d'une immobilisation du véhicule. Les équipes en charge de l'exploitation se doivent donc de les optimiser au maximum sans jamais en dépasser les limites. Le contrôle et la mesure des temps de conduite se font au moyen d'un chronotachygraphe, qui enregistre également la vitesse instantanée du véhicule et la distance parcourue. Il y a plusieurs années, les chauffeurs remettaient à la fin de leur tournée leurs enregistrements au service d'exploitation. Désormais, avec l’informatique embarquée, ces informations sont consultables en temps réel. Les impacts qui en découlent sont nombreux en matière de planification des équipes, de la gestion de la paie, des plages de récupération et de toute la réglementation sociale.

Avec un tel schéma de fonctionnement, tout le monde est gagnant. En effet, le chauffeur a moins de souci à se faire pour respecter la législation ainsi que pour le paiement de l'intégralité de ses heures de travail. De son côté, l'équipe d'exploitation est en mesure d'anticiper les moindres changements et d'être toujours plus réactive. Elle se trouve également en mesure de simplifier et d'automatiser ses processus de gestion de la paie. De plus, cela contribue au maintien du lien social entre le chauffeur (toujours en dehors de l'entreprise) et son employeur. Les échanges étant facilités, une diminution du nombre de réclamations et contestations provenant du personnel affecté à la conduite est bien souvent constatée.

Il est aussi théoriquement possible d'analyser le style de conduite du chauffeur et d'identifier les comportements plus ou moins "consommateurs". Sur cette base, des formations sur mesure et personnalisées à propos de l'écoconduite peuvent par exemple être dispensées.

La géolocalisation

On désigne par ce terme la capacité à connaître en temps réel la position de l'ensemble routier sur le réseau routier. Il s'agit d'une donnée vitale pour les exploitants car elle optimise le choix des itinéraires. De plus, la géolocalisation est un formidable outil pour adapter les trajets en fonction des difficultés de circulation sur le réseau (bouchons, des zones de travaux ou des conditions météorologiques spéciales par exemple).

Du point de vue du conducteur, l'apport est tout aussi appréciable. En effet, il ne sera plus dérangé par son responsable afin de donner sa position. En cas d'erreur lors de son parcours, il retrouvera également plus facilement et plus rapidement le bon chemin. Grâce à un travail plus précis de l'exploitation, le chauffeur s'évitera par la même occasion des déplacements inutiles. En plus de réduire le stress ressenti par le personnel roulant, la géolocalisation concourt indirectement à réduire les dépenses de carburant.

Enfin, la fonctionnalité de géolocalisation peut être accompagnée d'un dispositif d'alarmes se déclenchant en cas d'accident, de vol ou d'incendie. Les secours seront alors automatiquement (et donc plus rapidement) prévenus. Il s'agit d'un aspect non négligeable surtout dans le cas de travailleurs isolés.

La gestion du véhicule

Cet ensemble de fonctionnalités regroupe toutes les opérations ayant pour objectif la maintenance préventive et corrective de l'ensemble routier. L'intérêt est double puisqu'il permet à l'entreprise de maintenir le bon état général de sa flotte de véhicule et dans le même temps il informe le chauffeur au sujet de son outil de travail. Il pourra donc décider en toute connaissance de cause de prendre la route (ou non) avec son ensemble routier. Un planning des interventions à réaliser sera également consultable.

Les solutions d'informatique embarquée permettent un suivi très fin des consommations d'huile, de carburant, de pneumatiques ou encore d'éléments de freinage.

L’informatique embarquée permet de plus le suivi des différents accessoires qui accompagnent le véhicule. Citons ainsi par exemple les palettes, les flexibles, les antivols, les rolls, les extincteurs, les sangles ou encore les transpalettes. Le contrôle de leur bon état permet de réduire fortement les risques d'accidents. Le chauffeur aura également la possibilité de prévenir directement le service de maintenance en cas d'anomalies constatées sur ces équipements.

La gestion des marchandises

La dernière grande famille des fonctionnalités concerne plus spécifiquement la marchandise. Le suivi s’effectue depuis préparation de la commande jusqu’à ce que la livraison soit effectuée.

Cela permet notamment un suivi en temps réel de l'état de la marchandise (en attente, en transit, en cours de livraison etc...). Il s'agit d'une information cruciale pour les exploitants, qu'ils pourront également faire suivre jusqu'à leurs clients. Les documents de travail (bon de livraison ou lettre de voiture) peuvent aussi être dématérialisés, ce qui participera à l'accélération de la transmission des informations. Sur le même modèle, les échanges nécessaires à la facturation sont également facilités.

Les exploitants sont donc en mesure de contrôler la bonne traçabilité des produits ainsi que le bon respect de la chaîne du froid.

Le conducteur en tire également des avantages. Il sera ainsi directement informé des consignes de sécurité à suivre en fonction de la dangerosité d'un produit de sa cargaison. Il n'aura également plus à indiquer à son responsable la position du chargement.

5 exemples concrets

Nous venons d'évoquer l'ensemble théorique des potentialités d'un système d’informatique embarquée. Voici maintenant 5 exemples récents qui illustrent ces propos, et qui montrent également l’investissement des constructeurs en la matière.

Volvo Trucks et Dynafleet

Le constructeur Volvo Trucks met à disposition de ses clients une application mobile destinée à permettre un accès immédiat à l'ensemble des informations concernant leur parc de véhicules. Elle permet ainsi l'élaboration d'un tableau de bord mensuel à destination des managers de l'entreprise. L'application collecte et analyse les comportements de chacun des chauffeurs. Elle permet ainsi d'identifier ceux qui devraient bénéficier d'une formation pour réduire leurs consommations. Les conducteurs auront d'ailleurs accès, eux aussi, à cette information de façon instantanée. Ils auront donc tout le loisir de pouvoir comparer entre eux leurs scores de rendement énergétique. Outre la protection de l'environnement, l'écoconduite sera synonyme pour l'entreprise d'économies importantes notamment sur le poste carburant.

L'application héberge de nombreux autres services tels la gestion des temps de conduite des conducteurs ou encore des informations détaillées sur la performance de chaque véhicule. Elle transmettra ainsi en temps réel aux responsables l'ensemble des données collectées (temps de conduite, temps de travail, vitesse instantanée etc...) par le chronotachygraphe. Bien que les chauffeurs aient accès à certaines informations, elle se destine avant tout aux managers et aux exploitants. Elle permet de suivre l'activité en temps réel.

A signaler enfin que l'application Dynafleet est téléchargeable gratuitement via sur smartphone ou tablette.

Renault Trucks et Optifleet

Le constructeur Renault Trucks propose également à sa clientèle sa propre solution d’informatique embarquée de suivi en temps réel et de gestion de flotte. La solution Optifleet se décompose en quatre modules afin de s'adapter au mieux aux attentes et spécificités de ses clients.

L'application intègre une partie dédiée à la géolocalisation des véhicules basée sur une cartographie Google Map API Premier. Ce système permettra ainsi à l'exploitant de déterminer au plus juste l'heure de livraison chez le client. Le deuxième module se nomme Drive et a en charge la gestion des temps de conduite des chauffeurs. Les consommations de carburant seront gérées par le module Check. Celui-ci sera également en mesure d'établir et de communiquer à son client le rapport de l'impact environnemental pour la prise en charge de sa marchandise. Enfin le module Link couvre tous les besoins de mobilité que rencontrent les chauffeurs. Il maintient ainsi un lien essentiel entre le chauffeur et le siège de l'entreprise. Il facilite également la remontée des informations du chauffeur vers les exploitants. Les échanges se font par emails qui seront tous archivés dans le système.

Le Truck Data Center de Mercedes Benz

Depuis la fin du premier trimestre 2017, Mercedes Benz installe son service de télémaintenance, baptisé UpTime, sur l'ensemble des véhicules des gammes Actros, Arocs et Antos qu'il produit. Celui-ci fait partie intégrante d'un système d'informatique embarqué appelé le Truck Data Center.

Le Truck Data Center est en charge de la collecte des informations en provenance des caméras et capteurs de chaque véhicule. Il prend la forme d'un boîtier ultra compact et utilise les technologies sans fil (Wifi, Bluetooth ou 3G) pour communiquer avec les serveurs extérieurs.

Une fois la collecte des informations terminée, le logiciel transfère l'intégralité des informations (liées au véhicule, au conducteur ou à la marchandise) au siège de l'entreprise afin qu'elles soient traitées par les exploitants. Ils connaîtront alors le réel état de santé de chacun des véhicules de la flotte. Il convient également de signaler l'existence de modules complémentaires à cette solution et notamment celui qui permet de réduire les consommations grâce à des formations adaptées.

L'application UpTime et ses modules complémentaires s'utilisent grâce à un smartphone ou une tablette afin de couvrir au mieux les différents besoins de mobilité de ses utilisateurs.

La solution Effitrailer de Michelin

Le célèbre fabricant de pneumatiques français Michelin fait lui aussi la part belle à l'informatique embarquée et à ses avantages. Il a en effet développé une solution appelée Effitrailer. Elle se base sur la mise en place de boîtiers spécifiquement conçus pour s'intégrer à un camion. Les boîtiers, montés sur le châssis de la remorque, centralisent les informations en provenance de multiples capteurs intégrés directement sur les jantes.

De nombreuses réparations et actions de maintenance correctives peuvent être décidées suite à l'analyse de ces données. Citons par exemple, le kilométrage d'une semi-remorque (à vide mais aussi en surcharge), le cumul des différents temps d'attentes, des statistiques sur le nombre de freinages ou encore sur le nombre de déclenchements du système ABS. D'autres informations consultables en temps réel comme la pression et la température des pneumatiques sont également relevées et transmises au siège de l'entreprise. Les services techniques bénéficieront de tous les éléments nécessaires à la prise de décision en fonction des cas.

Il s'agit de la solution dédiée uniquement aux pneumatiques la plus aboutie sur le marché actuellement.

Vol de véhicules : la solution de Traqueur

La société de services Traqueur a développé un logiciel de gestion de flotte.

Le point fort de cette société reste incontestablement la géolocalisation. En effet, Traqueur permet, grâce à un système d’informatique embarquée, de retrouver un véhicule en cas de vol. Un boîtier spécifiquement dédié à cet usage est installé sur le poids lourd,

En cas de vol, la société Traqueur activera le boîtier. La géolocalisation sera possible après quelques secondes. Il suffira alors d'interpeller les conducteurs. Pour vous garantir de récupérer le véhicule, Traqueur a même lié un partenariat avec les forces de l'ordre sur l'ensemble du territoire européen.

 

 

 

Commentaires

L'actu en continu

Veuillez patienter...