Divers Transport

Conduire un poids lourd en hiver : les précautions à prendre

25/01/2018 16:22:24
ECI - Mise à jour : le 25/01/2018 16:22:24 - Par
Divers Transport

Comme tout véhicule, les poids lourds nécessitent un entretien particulier et doivent être soumis à plusieurs contrôles pour pouvoir faire face aux routes verglacées de l'hiver. La neige, le gel, la pluie ainsi que les autres contraintes qui s'y lient peuvent en effet endommager certaines pièces du camion plus sensibles que d'autres. De plus, les conditions climatiques de cette saison sont rarement idéales, et nécessitent une conduite adaptée. Une préparation pré-hivernale est donc primordiale pour éviter tout problème et ainsi assurer la sécurité du conducteur.

Conduire un poids lourd en hiver : les précautions à prendre

Comment préparer son camion pour l'hiver ?

Il est important, dès les premières gelées, de faire vérifier l'état des pièces de son camion. Un contrôle approfondi, suivi si besoin de réparations ou de remplacements, est en effet le seul moyen de garantir un véhicule opérationnel par tous les temps. La mise au point en hiver doit être intégrale et impliquer toutes les unités du poids lourd, depuis les freins jusqu’au liquide de refroidissement. Certains points de contrôle en particulier sont indispensables.

Le contrôle de la visibilité

Il faut savoir que plus la température diminue, moins le pare-brise sera clair. Celui-ci devra donc être parfaitement net sans aucune fissure ni éclat avant l'arrivée de l'hiver qui ne fera qu'empirer son état. D’autre part, exposer votre pare-brise à une trop forte chaleur dans le but de le dégivrer est fortement à proscrire ! La différence de température causerait alors un choc, et cela pourrait le briser.

Il est également nécessaire d'équiper son poids lourd de balais d'essuie-glace fonctionnels, aptes à protéger le pare-brise des conditions hivernales très variables. Si les vôtres sont en parfait état, pensez à les accompagner de lave-vitres antigel. Sinon, l'idéal est toujours de les remplacer après deux ou trois ans d'utilisation afin d'assurer une qualité toujours impeccable. Ceux rapides à monter et disposant d'un témoin d'usure sont d'ailleurs à privilégier.

La vérification de tout le circuit de charge

Plusieurs vérifications sont à effectuer au niveau de la batterie avant de rouler en hiver, dont la connexion adéquate des branchements, la charge de la batterie ou encore les éventuels signes de corrosion. Comme la batterie dispose d'un niveau de vie de 5 ans, mais fonctionne toujours une fois ce délai dépassé, il est plus judicieux de procéder directement à un remplacement afin d'éviter les mauvaises surprises. 

Hormis le contrôle de la batterie, certaines pièces comme le démarreur et l'alternateur doivent également être soumis à des inspections annuelles. L'endommagement de l'un de ces composants interdépendants est, en effet, à l'origine des pannes fréquentes en hiver.

Le changement des pneus

La température influe directement sur la pression des pneus. Pensez donc à rajouter 0.2 bars de pression à vos pneus en hiver, et si possible à les gonfler avec de l'azote pour maintenir une pression plus constante. Cette technique s'applique surtout aux pneus toutes saisons, mais l'idéal reste d’équiper son poids lourd de pneus hiver.

La législation des équipements en Europe

Si les pneus hiver sont optionnels et les chaines obligatoires en France, ce n'est pas toujours le cas dans d'autres pays. Découvrez la législation des équipements poids lourds en Europe pour éviter les problèmes lors de vos transports.

Les pneus hiver

L'utilisation de ce type de pneus est facultative dans la majorité des pays du continent européen, mais elle ne l’est pas pour autant dans la totalité de ces pays : en Allemagne, en Autriche, en Bosnie-Herzégovine, en Croatie, au Luxembourg, en Macédoine, en Norvège, en République-Tchèque, en Suisse et dans presque toute l'Europe de l'Est où l'hiver est fortement rude, les pneus hiver sont obligatoires.

La profondeur minimale de la structure du pneu hiver varie d'un pays à l'autre, mais se situe en moyenne entre 1,6 et 3 millimètres. Certains pays comme la République-Tchèque et la Suède requièrent même une profondeur de 4 à 6 millimètres.

Les chaines

Équiper son poids lourd de chaines est autorisé dans presque toute l'Europe et peut même être obligatoire dans certains pays sur les routes qui deviennent dangereuses en raison du verglas et de la neige. Ce qui est le cas de l'Albanie, de l'Allemagne, de l'Autriche, de la Belgique, de la Bosnie-Herzégovine, en Bulgarie, en Espagne, en France, en Italie, au Kosovo, au Liechtenstein, en Macédoine, au Portugal, en Slovaquie, en Suisse et en Turquie.

L'utilisation d'une paire de chaines est cependant interdite aux Pays-Bas et, en général, sur les autoroutes.

Les pneus cloutés

Si près de la moitié des pays européens interdit l'usage des pneus cloutés, quelques-uns n'y voient aucun inconvénient comme l'Ukraine, la Turquie, la Suède, la Russie, la Norvège, la Lituanie, le Liechtenstein, la Lettonie, l'Islande, l'Irlande, la Grande-Bretagne, la Finlande, l'Estonie, le Danemark, la Biélorussie et la Grèce. 

Le non-respect de la législation dans chaque pays d'Europe au niveau des poids lourds peut soit entraîner l'interdiction de circulation, soit le refus de pénétrer dans le pays.

La conduite d'un poids lourd en hiver

Conduire un poids lourd en hiver est pénible et fatiguant. Il existe cependant quelques techniques simples et efficaces permettant d'assurer la sécurité et le confort lors de la conduite de son poids lourd.

Les précautions à prendre sur la route

Certes, conduire rapidement est efficace pour éviter d'entasser son véhicule dans la neige, mais il vaut toujours mieux se déplacer lentement et avec prudence, et respecter scrupuleusement les distances de sécurité pour éviter les collisions qui sont très fréquentes en hiver. Se précipiter est également déconseillé lors de la prise d'un tournant où il vaut mieux ralentir et freiner lentement, et surtout pas par petits coups successifs ou de façon brutale. De même lorsqu’il s’agit d’arrêter le véhicule. Enfin, utiliser le régulateur de vitesse sur une route par temps de neige ou de verglas n’est pas recommandé : cela augmente les risques de perte de contrôle en cas d’aquaplaning.

La trousse et les équipements de secours à prévoir dans son poids lourd

Comme les poids lourds sont souvent victimes d'immobilisations en période hivernale, il est toujours plus prudent d'équiper son camion de quelques indispensables dont un jeu de câbles de démarrage, du liquide lave-glace, une pelle à neige ou encore des pneus de secours. Pensez également à vous approvisionner en nourritures, boissons et vêtements chauds de rechange pour vous prévenir des blocages de longue durée !

 

 

 

 

 

Annonces correspondantes

Commentaires

L'actu en continu

Veuillez patienter...