Divers Transport

Journée de la femme : les femmes dans le secteur poids lourd

08/03/2016 17:04:18
ECI - Mise à jour : le 08/03/2016 17:04:18 - Par
Divers Transport

À l’occasion du 8 mars, Journée internationale du droit des femmes, Europe-Camions.com fait le point sur la place de la femme dans le secteur routier. Cette journée, mise en place au début du XXème siècle, est l’occasion de mettre au centre de l’attention le statut des femmes dans notre société. Resté pendant longtemps un secteur uniquement masculin, les transports routiers s’ouvrent progressivement aux femmes. Même si ces dernières accèdent davantage aux emplois dans la conduite de transports en communs (autobus, autocars), leur insertion progressive dans le transport de marchandises est bien réelle.

Journée de la femme : les femmes dans le secteur poids lourd

La part des femmes a évolué dans le transport poids lourd

Bien que les emplois dans tous les transports confondus restent encore majoritairement masculins, ils se féminisent petit à petit. Selon le dernier rapport de l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les transports et la logistique (OPTL), 123 800 femmes travaillent au sein des entreprises de transport routier en 2014. Ce chiffre représente 19% du nombre total d’employés dans tous les transports routiers (TRM, autobus, autocars, messageries, sanitaires).

Parmi elles, 48 500 travaillent dans les transports de personnes. En d’autres termes 39% des femmes qui exercent un métier dans les transports, sont dans le TDP. Enfin, plus de 40% des femmes qui travaillent dans le secteur poids lourd occupent un poste lié aux transports publics et sanitaires.

En France, en 1978, seulement 30 femmes exerçaient le métier de chauffeur routier dans le transport de marchandises contre 8300 aujourd'hui. Cependant, le TRM reste encore le secteur des transports le moins plébiscité par les femmes. 

Vers une plus grande mixité dans les transports

En 2014, le gouvernement a signé un plan sectoriel de trois ans afin de promouvoir la mixité dans les entreprises de transports. En mettant en place ce plan, le Ministère des droits des femmes et le Secrétariat d’Etat aux transports ont pour ambition de rendre 1/3 des métiers mixtes d’ici 2025. 

Dans le secteur des transports publics et urbains, les femmes représentaient 14,5% des effectifs en 2004 contre 18,4 % en 2013. Dans les transports de voyageurs, il y avait 20% des femmes conductrices de poids lourds en 2014.

Dans le TRM, seulement un dixième des emplois de conduite sont exercés par des femmes. Et seulement 3% d’entre elles conduisent des camions dans les TRM. Pour mener à bien ce plan de féminisation, des interventions dans les établissements scolaires et universitaires ont été prévues pour sensibiliser les jeunes filles au métier de chauffeur routier.

Des préjugés souvent infondés sur les femmes chauffeurs de poids lourds

Celles qui envisagent de se lancer dans le métier de chauffeur poids lourds craignent bien souvent de se retrouver confronter à un secteur « macho » ou d’être discriminées à l’embauche. Pourtant, peu de différences sont à déplorer entre les hommes et les femmes dans l’application du métier. Le secteur est en réalité assez tolérant et laisse place à la mixité. 

Commentaires

P
, le 20/03/2016 09:19:41
c'est magnifique les femmes chauffeurs elle devrait plus nombreuses bonne routes les filles

L'actu en continu

Veuillez patienter...