ECI - Mise à jour : le 2019-06-07 14:49:26 - Par Marie ANDRE

 

Atego
de Mercedes-Benz

La propension de Mercedes à développer des véhicules innovants n’est plus à démontrer. Après l’Actros lancé deux ans plus tôt et destiné au transport routier longue distance, l'Atego est quant à lui venu se positionner comme un modèle polyvalent, apprécié aussi bien pour ses capacités sur de longs trajets que pour ses services en ville grâce à de multiples possibilités de configurations.

Camions Atego d'occasion  Tracteurs Atego d'occasion

Ses principaux atouts

Lancé en 1998, l’Atego de Mercedes ne tarde pas à marquer sa génération puisque, la même année, il remporte le titre de « Camion de l’année », une récompense qui lui sera également remise en 2011 avec un Atego 2 redessiné. Comme l’Actros venu remplacer la gamme SK deux ans plus tôt, l’Atego implémente de nombreux changements par rapport à la gamme LK à laquelle il succède.

D’abord conçue pour la ville, la gamme Atego s'est imposée parmi les camions légers que l’on retrouve usuellement dans les secteurs du ramassage et de la distribution. Profitant de la stratégie Telligent de Mercedes-Benz, il se distingue par son efficacité et sa fiabilité.

En matière de rentabilité

Qu’il soit utilisé pour de la distribution en ville ou pour des trajets longues distances, l’Atego de Mercedes a d’emblée tenté de s’adapter aux exigences des deux secteurs. A sa sortie, la gamme Atego comprend 25 modèles de base avec un total de 240 variantes. En matière de rentabilité, l’Atego est vite devenu le champion de sa catégorie avec ses intervalles de maintenance longs (100.000km), ses grandes performances, ainsi que grâce aux différentes innovations qui lui ont permis de limiter sa consommation de carburant.  

En matière de confort et de sécurité

Comme précisé ci-dessus, si l’Atego est très rapidement devenu un des leaders de sa catégorie ce n’est pas seulement grâce à sa modularité et aux différentes innovations technologiques qu’il apporte au secteur du transport, mais aussi grâce à un haut niveau de confort et de sécurité. Dans les applications urbaines, l’Atego s’est par exemple démarqué lors des opérations de chargement et de déchargement. En outre, les quatre types de cabines proposées avec l’Atego permettent de choisir une configuration adaptée à différentes applications.

En ce qui concerne la sécurité, Mercedes a doté son camion d’un système de freins à disques à commande pneumatique, contrôlé électroniquement grâce au système Telligent. Associé à une suspension équilibrée, Mercedes a trouvé ici la recette idéale pour proposer un camion alliant performance, confort et sécurité.

 

 
 

L'Atego 1 (1998)

La toute première génération d’Atego a été lancée en 1998 pour succéder à la gamme LK du constructeur allemand. Équipé de moteurs de la série 900 à quatre et six cylindres, l’Atego répond dès sa sortie à la norme Euro 3 qui ne sera pourtant mise en application qu’en 2000.

En reprenant les innovations qui ont permis de moderniser la gamme SK avec l’Actros, Mercedes a su ici créer un camion léger (12 à 40 tonnes) capable de couvrir un large champ d’application, du véhicule de chantier au ramassage et à la distribution.

Pour les applications urbaines, l’Atego a surtout su se démarquer  pour sa grande variété de configurations. Avec ses 4 cabines qui disposent chacune de 3 variantes, l’Atego propose également 15 configurations d’essieux, ainsi que 5 transmissions différentes de 6 à 12 vitesses, dont une transmission automatique à 5 rapports.

 

L'Atego 2 (2004)

Six ans après le large succès de l’Atego 1 (plus de 170.000 véhicules écoulés), la deuxième génération entre en scène. L’Atego profitera une fois encore des innovations portées quelques années plus tôt par l’Actros MP2, notamment sur la partie avant relookée de la cabine.

Les principales améliorations à noter cette année-là se situent à l’intérieur de la cabine, redessiné et largement repensé pour augmenter le confort du conducteur. Une nouvelle transmission de 9 vitesses est également proposée, ainsi que trois nouveaux habitacles destinés respectivement aux applications urbaines, moyen-courrier et long-courrier.

Par la suite, Mercedes divisera sa gamme Atego en 2006, en intégrant à la gamme Axor tous les modèles Atego de plus de 18 tonnes. En 2010, toutes les motorisations de la gamme Atego seront conformes à la norme EEV. L'année marquera aussi un changement pour l’Atego 2 avec trois moteurs de 127 à 282 ch répondant à la norme Bluetec Euro V.

 

 

 

 

Crédit photos : ©Mercedes-Benz

L'Atego 3 (2013)

L’Atego 3, dernière génération à ce jour, marque résolument la modernisation de la gamme "légère" de Mercedes-Benz.

Une nouvelle fois repensé pour offrir une zone spacieuse dans l’habitacle et notamment sur le poste de conduite, l’Atego sera aussi équipé sur tous ses modèles d’une boîte automatique PowerShift 3, bien qu’une nouvelle boite mécanique soit toujours disponible en option. Les chauffeurs profiteront également d’un ordinateur de bord, équipé de série sur cet Atego 3.

Côté cinématique, on retrouvera sept motorisations (4 et 6 cylindres) avec des puissances comprises entre 156 et 295 ch, toutes conformes à la norme Euro VI.

La grande nouveauté se situe sur les véhicules destinés à des applications avec faible tonnage. Un nouveau moteur BlueEfficiency Power OM 934 (154 à 228 ch) est en effet proposé pour répondre aux besoins du secteur de la distribution. Mercedes n’en a pas pour autant oublié le moyen-courrier et le long-courrier puisqu’il propose également un nouveau moteur à six cylindres, le Common Rail OM 936 (235 à 295 ch).

 

Dernières annonces publiées