Marché Poids Lourds

Renault Trucks Defense remporte un contrat historique au Canada

ECI - le 20/07/2015 14:03:19 - Par
Marché Poids Lourds
Renault Trucks

La branche militaire de Renault Trucks a été retenue pour fournir à l’armée canadienne plus de 1.500 camions Kerax. Ce contrat historique de plus de 500 millions d’euros devrait permettre de limiter les licenciements prévus chez le constructeur PL français.

Renault Trucks Defense remporte un contrat historique au Canada

Dans un communiqué daté du 16 juillet 2015, le groupe Volvo a annoncé que Renault Trucks Defense vient de remporter un appel d’offres pour la fourniture à l’armée du Canada de plus de 1.500 camions Kerax en version 8x8, face aux Allemands Mercedes et Rheinmetall ou à l’Américain Oshkosh. Ce contrat signé par Mack Defense, filiale américaine du groupe Volvo, d’un montant total de 725 millions de dollars canadiens (513 millions d’euros), prévoit également la fourniture de 300 remorques et 150 cabines blindées, assortie d’une prestation de maintenance de cinq ans et d’une option de 650 Kerax supplémentaires.

Les châssis des Kerax seront construits en France

Pouvant peser jusqu’à 35 tonnes, les châssis des Kerax seront fabriqués dans l’usine Renault Trucks de Bourg-en-Bresse, dans l’Ain, mobilisant 80 emplois en France pour ce nouveau contrat. Une fois construits à Bourg-en-Bresse, les châssis des Kerax prendront le bateau pour le site de Prevost (société sœur de Mack Defense) à Sainte-Clair, au Québec, où ils seront équipés de grues, de cabines et de postes radios. La livraison à l’armée canadienne s’étalera de l’été 2017 à l’automne 2018.

Les licenciements chez Renault Trucks revus à la baisse

En 2014, Renault Trucks Defense n’a produit que 26.500 camions en France, dont les trois quarts dans son usine de Bourg-en-Bresse, contre 55.400 en 2008. Les effectifs sont ainsi passés de 10.000 en 2008 à 8.350 fin mars 2015, soit une chute de 16,5% sur six ans.

Cette nouvelle commande historique intervient alors que la direction du groupe Volvo avait annoncé un nouveau plan de suppression de 591 postes en avril 2015 chez Renault Trucks. Il y a quelques jours, elle avait déjà revu à la baisse le nombre de postes supprimés, le ramenant à 559. Au final, ce nouveau plan ne prévoirait plus que 150 à 200 licenciements secs. Une nouvelle réunion de négociations avec les syndicats de salariés est prévue le 26 août 2015.

Annonces correspondantes

Les dossiers

Commentaires

L'actu en continu

Veuillez patienter...