Réglementation

Un renforcement de la sécurité des véhicules évoqué par la Commission européenne

23/12/2016 17:10:28
ECI - le 23/12/2016 17:10:28 - Par
Réglementation

La direction générale de l’industrie de la Commission européenne vient de publier un rapport préliminaire concernant le renforcement des règlements relatifs à la sécurité des véhicules. Il s’agirait d’augmenter le nombre d’équipements de sécurité aussi bien pour les véhicules particuliers, que pour les camions et les autobus.

Un renforcement de la sécurité des véhicules évoqué par la Commission européenne

Plusieurs dispositifs de sécurité rendus obligatoires

Le rapport prévoit un ensemble de mesures qui visent l'amélioration globale de la sécurité de tous les véhicules. Il apporte néanmoins des précisions concernant les camions, les autobus et les autocars. En effet, pour les poids lourds, la vision du conducteur serait améliorée afin de diminuer les collisions et les accidents. La Commission européenne évoque également l’introduction obligatoire de protection latérale et arrière anti-encastrement. De plus, les autobus et autocars devraient être équipés de protections contre les incendies.   

La Commission européenne propose de rendre obligatoires le freinage automatique d’urgence, l’adaptation intelligente de la vitesse, l’aide au maintien de la trajectoire ainsi qu'un contrôle de la somnolence du conducteur.

Par ailleurs, elle souhaite également introduire l’affichage du freinage d’urgence ainsi que  le signal de rappel du port des ceintures de sécurité pour tous les passagers d’un véhicule. Aussi, elle rendrait obligatoire l’enregistrement des données en cas de collision et le contrôle automatique de la pression des pneus.

La protection des piétons : une priorité pour la Commission Européenne

Le rapport émis par la direction générale de l’industrie indique que les véhicules devront être équipés de plusieurs systèmes de détection des piétons et des cyclistes. En effet, la Commission prévoit notamment l’introduction de systèmes automatiques de freinage d’urgence. Elle préconise également la mise en place sur les montants du pare-brise, des protections pour la tête en cas de chocs violents.

Pour favoriser encore plus la protection des piétons et des cyclistes, la Commission prévoit aussi d’imposer un système de détection des personnes situées derrière les véhicules.  

Dans son rapport, la Commission européenne assure que les mesures sélectionnées semblent plutôt viables et rentables. Cependant, elles devraient faire encore l’objet d’une étude d’impact ainsi que d'une analyse des coûts et des bénéfices. Par la suite, ces nouvelles mesures seront soumises à différents acteurs du marché. Suite à ces étapes, la Commission pourra procéder à la révision du règlement en fonction des résultats de son étude.

Commentaires

L'actu en continu

Veuillez patienter...